la graine d’idée

à une conférence de presse, un des intervenants raconte une anecdote à propos de quelqu’un (*) de vivant, mais peu connu. Cette personne m’apparait comme ayant un potentiel narratif.

thème et développement

Je pars sur le paradoxe que vit cette personne, les avantages et inconvénients de sa situation. Je réfléchis en faisant des mind maps, je tricote des personnages totalement de fiction pour l’accompagner.

piège numéro un

Je retombe dans un sillon déjà parcouru (la télé-réalité, déjà utilisée au théâtre pour L’envers c’est les autres)

un rocher en travers du sentier

Le peu d’informations disponibles sur cette personne qui m’avait attiré en premier lieu se révèle un obstacle infranchissable. Impossible de broder sur ce canevas

résolution

arrêter de mettre des bouts de réalité dans la fiction comme si c’était du levain dans de la pâte, me faire confiance pour bâtir du tout à fait fictionnel la prochaine fois...

(*) Pas con le bourdon, je vais garder son identité sous le coude, on ne sait jamais que je trouve un moyen de moyenner...